Suis-je une mauvaise mère ?

Suis-je une mauvaise mère
Une mère et sa fille en train de jouer

Comme toutes les bonnes mères, il n’est pas rare que vous doutiez de vous. Il vous arrive même de déprimer, de tomber dans l’insomnie et de harceler votre cher et tendre juste pour vous rassurer. Avant tout, sachez que gronder son enfant quand il fait des bêtises est tout à fait normal. Acheter des plats surgelés au lieu de préparer des repas frais ne détermine en rien votre qualité de mère. Tout le monde a dû faire cela au moins une fois dans sa vie. Être une mère parfaite en toutes circonstances est impossible, et nul n'attend cela de vous ! Vous vous demandez "Suis-je une mauvaise mère" ? C'est souvent le signe que vous êtes une bonne maman ! Mais cette page va vous aider à en avoir le coeur net.

"Je suis une mauvaise mère" : pourquoi pensez-vous ainsi ?

Être mère est loin d'être une promenade de santé. Cela demander beaucoup de travail, de sacrifices et d'efforts, et être une bonne mère n'est pas un chemin de tout repos.

Douter de vos qualités en tant que mère est tout à fait normal. Il arrive à tout le monde de perdre confiance, car trop concentrée à donner le meilleur pour votre enfant, vous n’avez pas vraiment le temps de prendre du recul sur la situation.

Manquer de confiance dans sa capacité d'être mère, c’est normal

À une certaine phase du couple, ne vous êtes-vous jamais demandée si vous étiez une bonne épouse ou non ? De même, quand vous êtes au boulot, ne vous êtes-vous jamais demandée si vous êtes une bonne employée ou non ?

Et maintenant, vous vous demandez : « suis-je une bonne mère ? ». Et bien, sachez que vous êtes d’abord une personne normale. Se remettre en doute à un moment donné est surtout la preuve que vous êtes bien concentrée sur ce que vous faites et que vous faites tout pour être à la hauteur.

Ainsi, vous commencez à perdre confiance et avez peur d’échouer. Soyez rassurée : toute mère passe par là, et une mauvaise mère ne se poserait même pas ce type de question !

Mauvaise mère et sévérité

Bien souvent, on pense être une mauvaise mère après une dispute, ou lorsqu'on est un peu trop stricte avec son enfant. Cette crise de doute peut aussi survenir suite aux mots de l'enfant, tels que "Je te déteste !", "t'es une mauvaise maman", etc.

Sachez ,qu'il n’est pas rare pour les enfants d’avoir un certain ressentiment envers leurs mères. Cette phase est très fréquente durant l’adolescence où l’enfant développe un certain esprit de rébellion. À ce stade, que vous le vouliez ou non :

  • Votre enfant sera plus têtu, difficile à cerner et à cadrer.
  • Vous deviendrez plus stricte envers votre enfant et lui/elle, ne voudra pas vous écouter… au point de vous détester.

Mais rassurez-vous, c’est temporaire. La crise d’adolescence est un passage obligatoire pour tout individu, et il sera évident que vous vous mettrez à douter de vous durant cette période, pensant que vous êtes trop dure.

Pourtant, vous ne faites que vous soucier de votre enfant. D’ailleurs, certaines mères ont finalement compris une chose : en effet, si votre enfant ne vous a pas détesté au moins une fois dans sa vie, c’est que vous n’avez pas bien fait votre travail.

Être une bonne maman : les 10 signes qui ne trompent pas !

Vous voulez faire un test de maman, et déterminer si vous êtes oui ou non une bonne mère ? Dans ce cas, nous avons réuni pour vous 10 signes qui ne trompent pas, et prouvent que vous êtes une bonne mère !

En effet, être une bonne maman, c’est quand :

  1. Vous vous levez la nuit… Quel genre de personne sacrifierait son doux sommeil pour consoler quelqu’un qui fait des cauchemars ou qui a perdu son doudou ? Si ce n’est pas un signe de votre bonne conscience maternelle.
  2. Vous quittez le bureau pour emmener votre enfant chez le médecin. Fièvre, rhume ou il ne se sent pas bien tout simplement… Une bonne mère n’hésitera pas demander la permission à son patron pour prendre soin de son enfant.
  3. Vous pleurez lorsqu’il va à l’école. Vous avez hâte de pouvoir enfin rester tranquille à la maison, sans que des pleurs vous interrompent durant votre série. Mais au final, vous êtes tellement sensible au départ de votre enfant et n’arrivez pas à vous retenir de ne pas pleurer lorsqu’il va à l’école pour les premières fois.
  4. Vous vous inquiétez. Vous veillez constamment à ce que votre enfant ne manque de rien : qu’il est bien au chaud, qu’il a son goûter dans son cartable, qu’il mange bien… Et cela ne s’arrête pas même lorsqu’il est grand.
  5. Vous préférez passer du temps avec votre enfant. Comme vous passez toute la journée et toute la semaine à travailler, pour vous, les temps libres, soirée ou fin de semaine sont consacrées à votre petite famille. Vous déclinez toute invitation des collègues parce que vous vous sentez dans le besoin d’être présente dans la vie de votre enfant.
  6. Vous acceptez de regarder les comptines… Et vous vous mettez même à les apprécier malgré votre âge parce que votre enfant les aime.
  7. Vous ratez votre feuilleton. Mais vous ne ratez jamais (ou presque) le rendez-vous avec votre enfant et doudou pour lui raconter une belle histoire afin de l’endormir.
  8. Vous devenez soudainement une championne de cuisine. Au revoir les surgelés ! Bonjour les repas sains. Vous êtes même devenus une artiste culinaire et suivez des tutos sur Youtube pour apprendre à réaliser des figures parfaites avec les aliments juste pour que votre enfant mange des fruits et des légumes.
  9. Votre enfant vous cherche constamment. Et oui, malgré que vous soyez parfois pénible, votre enfant voudra toujours vous avoir près de lui/elle vers la fin de la journée.
  10. Vous savez être stricte quand il le faut. Une maman peut être une copine, mais doit savoir rester mère quand il le faut. Si vous savez serrer la vis de temps à autres, c'est que vous avez compris que votre rôle est non seulement d'accompagner votre enfant, mais aussi de le cadrer si cela s'avère nécessaire.

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces signes, réjouissez-vous ! Vous assurez en tant que mère malgré vos défauts. D’ailleurs, tout le monde en a, mais vous êtes quand même parfaite avec.

Pour vous aider à vous reprendre en main, découvrez nos conseils pour encore assurer dans votre métier de maman !

5 conseils ultimes pour être lameilleure maman

Vous avez enfin la réponse à la fameuse question : « Suis-je une mauvaise mère ? » ? Pour vous aider à mettre en avant vos qualités de mère, voici nos conseils :

  • Faites toujours comprendre à votre enfant lorsqu’il fait quelque chose de mal, mais soyez reconnaissante lorsqu’il fait du bien,
  • Ne soyez ni trop stricte ni trop laxiste envers votre enfant,
  • Soyez toujours présente pour votre enfant et faites-lui savoir que vous l’aimez de temps à autre,
  • Ayez confiance en vous,
  • Restez comme vous êtes.

Vous n'êtes toujours pas persuadée d'être sur le bon chemin ? Ou vous n'êtes pas encore maman et avez des doutes sur vos capacités à être une bonne maman ? Dans ce cas, n'hésitez pas à demander aux astres. Consulter un astrologue peut parfois vous aider à avoir le coeur net, et à déterminer si vous êtes sur le bon chemin dans votre éducation de vos enfants.

Partagez cet article: